Disponibilité et prix des antirétroviraux : impact de la COVID-19 et atténuation des risques

Une étude de l’ONUSIDA montre que l’impact de la COVID-19 sur la production et la logistique pourrait avoir des conséquences considérables sur l’approvisionnement en thérapie antirétrovirale dans le monde entier. Des mesures peuvent néanmoins être prises dès à présent pour en limiter les effets. lire l’article: https://www.unaids.org/fr/resources/presscentre/pressreleaseandstatementarchive/2020/june/20200622_availability-and-cost-of-antiretroviral-medicines

Pour préserver les acquis de la lutte contre le VIH, la TB et le Palu, les pays ont besoin de 28,5 milliards

Selon les estimations d’un nouveau rapport publié aujourd’hui par le Fonds mondial, les pays touchés par le VIH, la tuberculose et le paludisme ont besoin de toute urgence de 28,5 milliards de dollars US pour préserver les progrès extraordinaires réalisés dans la lutte contre les trois maladies au cours des deux dernières décennies. La suite Communiqué de presse du Fonds En savoir plus surPour préserver les acquis de la lutte contre le VIH, la TB et le Palu, les pays ont besoin de 28,5 milliards[…]

Lutte contre le Covid-19 au Burkina Faso : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle appelle à la vigilance

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie Universelle (CNAMU) fait don de matériels et produits désinfectants à 4 régions du Burkina Faso. Le don a été réceptionné par Dr Brice Bicaba, directeur du Centre des Opérations de Réponses aux Urgences Sanitaires (CORUS), ce 17 juin 2020 à Ouagadougou. A ce jour la CNAMU couvre 67 000 personnes En savoir plus surLutte contre le Covid-19 au Burkina Faso : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle appelle à la vigilance[…]

M. SIMON KABORÉ, DIRECTEUR EXÉCUTIF DU RAME : «AVEC LE COVID-19 ON PARLE DE MESURE BARRIÈRE, ON DEVRAIT EN PARLER DE MÊME CONTRE LE SIDA»

Le Directeur Exécutif Régional du RAME donne son avis sur la CSU au Burkina Faso dans une interview accordée à IBurkina, on note la bonne volonté sauf que les pieds traînent. « Nous suivons la mise en œuvre de la couverture santé universelle. Nous essayons de voir comment les politiques se mettent en place. Notre sentiment En savoir plus surM. SIMON KABORÉ, DIRECTEUR EXÉCUTIF DU RAME : «AVEC LE COVID-19 ON PARLE DE MESURE BARRIÈRE, ON DEVRAIT EN PARLER DE MÊME CONTRE LE SIDA»[…]