PLATEFORME REGIONALE FRANCOPHONE DU FONDS MONDIAL : ATELIER CONSULTATIF POUR L’EVALUATION DU NIVEAU DE CONNAISSANCES PAR LES OSC ET DE LANCEMENT

Depuis 2012, le Fonds Mondial a adopté un programme visant à réformer son fonctionnement pour permettre que les financements soient plus efficaces et durables. Pour ce faire, un nouveau modèle de financement a été élaboré. Il vise à améliorer la capacité de soutien du Fonds mondial aux programmes qui présentent une orientation stratégique ayant un impact plus important et plus durable sur la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Le succès de ce nouveau modèle passe par une forte implication des organisations de la société civile. D’où la mise en place par le Fonds mondial de six plateformes régionales pour soutenir et renforcer l’engagement de la société civile et des communautés à tous les niveaux du processus (de l’élaboration des notes conceptuelles à la mise en œuvre des subventions).

Pour la région francophone de l’Afrique de l’Ouest et du Centre qui couvre 18 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, la plateforme est abritée par le Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) du Burkina Faso.

Pour remplir ses missions, la plateforme régionale francophone (PRF) a  réalisé une étude dans neuf (09) pays en vue d’apprécier le niveau de connaissances de la société civile sur le nouveau modèle du Fonds Mondial et de l’assistance technique.

Les objectifs du présent atelier qui se deroulera du 06 au 08 avril 2016 sont :

  •  Recueillir les contributions des participants sur le niveau d’information des acteurs de la société civile sur le fonds mondial et l’assistance technique
  •  Recueillir les contributions et opinions des participants sur le futur site web de la PRF et de son réseau social des organisations et des fournisseurs d’assistance technique (e-cat Fonds mondial)
  •  Procéder au lancement officiel des activités de la Plateforme régionale francophone
  • Favoriser la relance de la mobilisation des PvVIH ouest africaines francophones pour une meilleure implication de leurs organisations dans les processus du fonds mondial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *